LA SAMAO

La SAMAO, une référence minière africaine

Historique

Fruit d’une concertation multi-acteurs entre des représentants de l’Etat et du secteur privé, la SAMAO dont la 1ère édition s’est tenue du 22 au 24 Septembre 2016 se révèle comme un espace de mobilisation des décideurs ouest africains et des investisseurs autour des enjeux liés aux politiques et aux pratiques minières en Afrique en général et au Burkina Faso en particulier. Deux ans après, l’évènement qui enregistre en moyenne 1000 participants professionnels par an se présente de plus en plus comme une véritable vitrine des actions d’exploration et d’exploitation minières. 

Rendez-vous annuel organisé chaque dernière semaine du mois de Septembre, la SAMAO se déroule en cinq (5) principales séquences :

  • Des débats de haut niveau sous-forme de conférences et de panels qui accouchent des meilleures idées sur la problématique des mines et des carrières en Afrique ;
  • Une foire/exposition ouverte aux institutions et entreprises minières, aux fournisseurs de services et aux structures de géo-services du Burkina, d’Afrique et du monde ;
  • Des rencontres B to B pour offrir des opportunités d’affaires aux entreprises minières, leurs sous-traitants et les fournisseurs de biens services dans le monde entier;

Des excursions pour découvrir les richesses éco-touristiques et culturelles du peuple burkinabè et visiter les sites miniers ou des carrières

La SAMAO : des acquis à consolider pour impulser le développement de la sous-région ouest africaine

« La palabre requiert de la patience et du temps. Mais la palabre est source de solutions à toutes les difficultés humaines », proverbe existant dans presque tous les groupes ethniques burkinabè. Ce proverbe, la SAMAO à travers ses deux éditions le confirme. Grâce aux échanges et donc au dialogue, la SAMAO a permis au Burkina d’engranger des acquis que le Ministère des Mines et des Carrières s’efforcent de consolider :

  • En moyenne 1 000 participants par an composés de 40% d’investisseurs et 20% d’équipementiers. Les 40 % restant se compose de décideurs politiques, de visiteurs, de journalistes et d’organisateurs.
  • Plus 18 pays venus valoriser leurs gisements et démontrer leur savoir et leur savoir-faire dans le domaine des mines et des carrières
  • Plus de 1000 investisseurs et promoteurs qui ont interagit avec le SP/SAMAO afin de disposer de toute l’information sur les opportunités d’investissement dans les mines au Burkina Faso
Fermer le menu